« Chéri, je pense que ta mère est raciste ! »

Ma belle-mère, je l’adore ! On s’entend super bien. On a une relation belle-mère-belle-fille, très amicale (enfin… la plupart du temps).

Quand j’ai commencé à sortir avec son fils, elle m’a tout de suite accueillie. Elle n’a jamais fait de réflexion sur ma couleur de peau ou sur mes origines (si c’est le cas, je ne suis pas au courant). Elle ne m’a jamais donné le sentiment d’être quelqu’un de différent. Elle n’a jamais eu de comportements, ni de propos racistes à mon égard ou envers des membres de ma famille.

Cependant, certaines fois par ses propos, j’ai tendance à me demander si ma belle-mère, n’est pas une raciste qui s’ignore. Oui, il y a eu certaines fois où des propos de ma belle-mère m’ont poussé à dire à mon mari : « chéri, je pense que ta mère est raciste ! ».

Ma belle mère est très pieuse, elle va à la messe plusieurs fois par semaine dans une petite église située dans un quartier populaire (entendez par là black blanc beurre). Ces derniers temps, elle n’arrête pas de se plaindre de sa paroisse, regrettant le « communautarisme ambiant » :

– « Comment s’est passé la messe aujourd’hui ? »

– « Oh, tu sais, je m’y sens de moins en moins à ma place, il y a de plus en plus d’étrangers dans cette paroisse. Il y a plein de communautés qui se regroupent. Moi, je ne risque pas d’avoir de communauté, je suis la seule blanche (ça c’est faux, j’y suis allée une fois et il y avait des blancs). L’autre fois, une pakistanaise a habillé la vierge (mdr !), elle habille la vierge et personne ne dit rien. Elle est chez elle ! Ces gens là sont vraiment culottés ! »

– « Ah ah ah, carrément ! Et vous ne lui avez rien dit ? »

– « Pour qu’elle me tombe dessus ? L’autre jour, j’ai eu le malheur de faire chut à une dame qui chahutait pendant le recueillement alors qu’elle embêtait tout le monde. Elle m’est tombée dessus après la messe. J’ai pris mes jambes à mon coup. »

– « Mais pourquoi vous ne changez pas d’église si ça vous dérange, tous ces étrangers ? »

– « Mais où est-ce que j’irai ? Non, c’est ma paroisse ! »

Il y a quelques semaines, une mauvaise chute l’obligea à prendre une aide ménagère, une black, à son grand désarroi ! On en a entendu parler de cette aide ménagère ! A entendre ma belle mère, elle ne savait rien faire.

Elle lui faisait sa toilette au gant sans bien l’essorer au préalable. Elle ne faisait pas la vaisselle comme il fallait. Elle ne faisait pas assez bien la serpillière à son goût, la pauvre avait le malheur la serpillière à l’espagnol, « mais qui fait ça ? ». Elle était autoritaire (« oui les antillaises sont super autoritaires »). Elle était trop bavarde. Elle était trop ceci, pas assez cela !

Quand je lui ai demandé pourquoi, elle ne changeait pas d’aide ménagère, elle m’a répondu : « Oh ça ne sert à rien, de toute façon dans ces métiers là, y’a pas de blanches (ah ah ah, cette belle mère me tue !).

Une fois détour d’une conversation, elle me dit :

– « Alors, quand est-ce que vous nous faites un petit noir ! »

– « Un petit noir (là j’avoue ça m’a choquée) ??? Mais J, ça ne se dit pas. Nos enfants ne seront pas noirs d’abord ils seront métisses. Dites nous petit métisse mais pas noir.  Ne commencez pas avec vos réflexions ! »

– « Mais oui Maman, elle a raison. Tu ne peux pas dire ça. C’est quoi ça petit noir !!! »

– « Oh excusez moi les enfants, je ne pensais pas à mal. »

Même si ces propos m’ont choqués sur le coup, je ne peux pas vraiment jeter la pierre à ma belle-mère car mes parents sont pareils. Pour eux mes enfants seront blancs (les joies du métissage !).

Au final, je ne pense pas que ma belle-mère soit fondamentalement raciste, je pense simplement que c’est une personne bourrée de préjugés. Et au fond on est tous pareils, même si on ne veut pas le reconnaître, on a tous des préjugés sur les races ou les communautés. On a tous déjà tenu des propos qui pour certains peuvent paraître tendancieux. Moi même, il m’est arrivé d’être limite dans mes propos. Même dans mon couple, il m’arrive de dire à mon mari, vous les blancs vous êtes comme ci et lui de me dire vous les noirs vous êtes comme ça, ce qui a pu vexer l’autre sans le vouloir. On est humain, c’est comme ça !

Mais bon, on s’aime quand même hein !

kcPtnx7byMslzmxiHrNMNZRwSEg@500x333

Bizzz

Deltreylicious

Partager cet article :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

7 commentaires sur “« Chéri, je pense que ta mère est raciste ! »

  1. Il y a des personnes qui ne sont pas conscientes de tenir des propos ou d’avoir une attitude qui fait raciste…personnellement je ne considère pas raciste le fait de dire « noir » ou « noire »; par contre le ton sur lequel c’est dit compte beaucoup. Je ne compte plus les propos choquant des gens, je suis d’origine péruvienne; j’ai l’habitude aussi. Gros bisous !

  2. oui je comprends! mon homme il me dit toujours des trucs comme ça vous les blancs bla bla bla…….
    par contre je ne le fais jamais et ça ne me traverse même pas l’esprit à vrai dire……. mais il est vrai que de temps à autre en y réfléchissant bien nous sommes tous un peu raciste et pas que envers les noirs dans nos paroles et on s’en rend même pas compte des fois!
    biz
    ma belle
    aurore
    http://www.passionnanteetpassionnee.com/

  3. Pas évident comme situation! :/ Mais comme tu dis, tant qu’il y a de l’amour et seulement des maladresses, les choses se feront petit à petit ! 🙂
    Le tout c’est la communication, si qqch ne te plait pas, autant en parler tout de suite 🙂
    J’ai beaucoup aimé cet article 😉

  4. Le problème c’est qu’il y a aussi une attitude assez bipolaire quand on fréquente une ville avec beaucoup de communautés. Perso je regarde pas vraiment la couleur l’origine et tout, ça me traverse pas l’esprit, je suis plutôt du style à regarder « bien/mal habillé/e » niveau classification :p ; mais c’est vrai que quand je vais en région parisienne, je vois plus des ‘gens’ mais des ‘communautés’ parce que les gens se regroupent. Les vieilles bourges, le gang des survêtements, les beaufs à moustache, les barbie/ken… Y’a des clichés partout, c’est trop bizarre ! Du coup je pense que j’arrive à comprendre comment on peut être à la fois «  » »raciste » » » (les remarques lachées comme ça sans faire exprès quoi) et s’en foutre à la fois.
    Je viens d’une ville de province (c’est pas une grosse ville mais c’est pas la campagne non plus quoi) du coup c’est moins extrême que l’un ou l’autre je trouve, c’est peut être pour ça…

  5. Coucou 🙂
    Moi je pense que le raciste ne devrait pas exister dans ce monde .
    Lorsqu’une personne de teint foncé se trouve dans une communauté blanche , la plupart du temps , les gens font des critiques , d’autres évitent même d’établir un lien avec ses personnes , pourtant , lorsque dans une communauté noire ,une personne de race blanche se trouve parmi eux , elle est acceptée parce que l’on trouve cette personne fascinante et l’on a envie de la connaitre .
    La couleur de peau n’est qu’un détail , le plus important , c’est d’etre reconnu comme humain , parce que nous le sommes tous alors pourquoi faire de discrimination ?
    bisous
    from a little black girl
    mon blog mode :
    enjoydeby.overblog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website