Cours de couture #30

Je ne savais pas ce que j’avais hier, mais je n’ai pas arrêté de me piquer les doigts avec mes satanées épingles. “Aieeeuh “! “Mais putain !” “Rrrrrrr mais c’est chiant !” “Fais chier !!!”.

J’étais trop saoulée ! La couture, c’est loin d’être une promenade de santé, j’vous l’dis !

Selon Véronika, c’est bon signe, car généralement en couture quand on se pique beaucoup lors de la confection d’une pièce, ça veut dire que le modèle sera réussi. Ben ma jupe sera sacrément réussie alors, vu le nombre de fois que je me suis piquée.

Hier, j’ai principalement travaillé sur la ceinture de ma jupe.

N’ayant pas de patron, Véronika m’a dit d’en créer un, en dessinant un trapèze avec les mesures de ma taille et de mes hanches.

Elle me fait un dessin en guise de modèle et me dit de couper le tissu selon le patron, en veillant à prévoir un centimètre pour la couture. Je ne comprends pas pourquoi, elle a rajouter le dernier point. C’est logique ! Quand on coupe un patron, on laisse toujours un centimètre pour la couture.

Mais bon, d’après ses dires, elle a eu de mauvaises surprises. On lui a déjà posé des questions sur des choses qu’elle considérait comme acquises donc elle préfère insister sur ce point, on ne sait jamais (je ne vois pas DU TOUT de qui elle parle).

Un peu plus tard, dans le cours, Yolande une daronne africaine du cours des débutantes (oui, hier, débutantes et confirmées étions mélangées, encore !!!) demande à Sylvie (une fille de mon cours) le patron d’une jupe qu’elle a fait pour éviter d’avoir à le relever (oui car c’est vraiment galère de relever un patron) :

– Sylvie : Oui, j’ai le patron avec moi, je peux te le passer bien sûr !

– Yolande : C’est quelle taille ?

– Sylvie : Du 40

– Yolande (elle touche ses fesses): Ah non moi c’est du 42

– Sylvie : Ben essaies ma jupe pour voir !

Yolande prend la jupe et part l’essayer ! Elle revient dans le salle, la jupe ne fermait pas !

– Yolande: C’est pas la taille qui pose problème mais c’est mes fesses, ça ne ferme pas !

– Moi morte de rire : Ah oui, le facteur fesse des renois, je connais çà ! Ma taille XS, mes fesses L !

On éclate de rire

– Véronika s’adressant à Yolande : Rajoutes 2 cm au patron au moment de couper ton patron, ça devrait être bon !

Après cet interlude, je me remets à ma jupe et me pique encore (décidément !).

Après avoir cousu l’empiècement de ma ceinture à ma jupe, j’épingle les bords de cette dernière ainsi que la fermeture et file à l’essayage ! Je fais de 2-3 réglages au niveau de la taille et de la ceinture, mais n’ai pas le temps de finir car Véronika veut qu’on aille répéter pour le défilé. Elle veut voir comment on marche avec des talons ! Je pose donc mes affaires bon gré mal gré, ça ne m’arrange pas son entraînement, j’aurais préféré finir ma jupe.

Je défile, mais je n’ai pas trop la tête à ça, pour moi c’est une perte de temps, j’aurais largement préféré finir ma jupe mais bon je joue le jeu malgré tout ! Je finirai ma jupe à la maison.

IscN6XOcKHOxcgq2ei2VJiRHxoI@500x755[1]

I did not know what I had yesterday, but I did not stop poking my fingers with my pesky pins. “Aieeeuh!” “But whore!” “Rrrrrrr but it’s boring!” “Fuck !!!”.

I was too got drunk! Sewing, this is far from a walkover, the j’vous say!

According to Veronika, a good sign because usually when sewing prides lot during the preparation of a room, it means that the model will be successful. Ben my skirt will be successful then damn, given the number of times I’ve bitten me.

Yesterday, I mainly worked on the waistband of my skirt.

With no boss, Veronika told to create one, drawing a trapezoid with the measurements of my waist and my hips.

She made me a drawing as a template and told me to cut fabric according to the pattern, making sure to provide a centimeter for sewing. I do not understand why she added the last point. It’s logic ! When you cut a pattern, it always leaves one centimeter for sewing.

Anyway, according to him, she had bad surprises. We have already asked him about things she regarded as acquired so she prefers to stress this point, you never know (I do not see AT ALL of which she speaks).

Later in the course, Yolande African debutantes daronne course (yes, yesterday, beginners and confirmed were mixed, yet !!!) asks Sylvie (a girl from my class) the boss of a skirt that it was to avoid having to face the (yes because it is really a struggle to raise a boss):

– Sylvia: Yes, I have the boss with me, I can go to you of course!

– Yolande: This is what size?

– Sylvie: From 40

– Yolande (she touches her buttocks): Oh no me it’s 42

– Sylvie Ben try to see my skirt!

Yolande takes the skirt and went to try it! She returns to the room, the skirt did not lock!

– Yolande: It’s not the size that is the problem but my bum, it does not close!

– I died laughing: Ah yes, the factor of buttock Renois, I know that! My size XS, L my butt!

It laughs

– Veronika addressing Yolande: 2cm boss added when cutting your boss, it should be good!

After this interlude, I’m back to my skirt and still pride myself (really!).

After sewing the yoke of my skirt to my waist, I pin the edges of the latter and the closure and took it to the fitting! I make 2-3 adjustments to the size and the belt, but did not get to finish because Veronika wants us to go rehearsing for the parade. She wants to see how we walk with heels! So I put my nilly business, it does not help me his workout, I’d rather finish my skirt.

I am moving, but I did not head too much about it, for me it is a waste of time, I would have much rather finish my skirt but hey I play the game anyway! I will end my skirt at home.

Bizzz

Deltreylicious
Follow me on facebook , twitter, instagram, Google+

Partager cet article :Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.