Mes vacances en République dominicaine (Bayahibe et Punta Cana)

Coucou las chicas,

J’espère que vous allez bien !

Je suis de retour de mes vacances en République Dominicaine, qui soit dit en passant, étaient juste tops.

Oui, j’ai vraiment passé de superbes vacances !

Je ne regrette absolument pas mon séjour en République Dominicaine, bien qu’au départ, ce n’était pas mon choix de destination favori. A la base, j’avais prévu de partir au Mexique ou sur l’île de Kos en Grèce, mais nous nous y sommes pris trop tard chéri chéri et moi et les billets étaient devenus trop chers (car Monsieur veut toujours prendre à minima un 4 étoiles). Mon mari m’a donc convaincu d’aller en République Dominicaine, à Bayahibe, plus précisément. Il s’est occupé de tout, je ne me suis occupée de rien (ça devrait toujours se passer comme ça, lol).

Partir_en_republique_dominicaine

Mes vacances en République Dominicaine

Je me suis bien reposée, j’ai lézardé, j’ai trop bien manger (le plus important pour moi quand je pars en vacances, si je ne mange pas bien , je considère que mes vacances sont gâchées, lol) et j’en ai eu plein la vue, tant les paysages étaient sublimes !

Cerise sur le gâteau, j’ai eu le droit à 2 jours de vacances en plus, en République Dominicaine. Non, non je ne plaisante pas !

A la base, nous devions partir pour 8 jours et nous en avons fait 10 au final. Oui, à la base, nous devions rentrer en France, dimanche 14 juillet et finalement, nous sommes rentrés mardi 16 juillet. Vous vous demandez, certainement pourquoi. Patience, patience, je vais tout vous dire…

Samedi 13 juillet, nous nous rendons, comme prévu à l’aéroport de Punta Cana. Notre vol était prévu à 20h25 et l’embarquement à 19h25.

19h25, pas d’embarquement.

On attend un peu. Les minutes défilent. Je regarde ma montre, il est 19h45. Je regarde l’affichage, rien ! L’embarquement est toujours prévu à 19h25. Je me dit que l’embarquement a sûrement pris du retard. Les gens font la queue. Nous sommes posés en train de boire des cocas dans une espace dédié de l’aéroport, en attendant que l’embarquement commence. A côté de la porte d’embarquement, ça caille, la clim tourne à fond. Et la sensation de froid étant accentuée par les ventilateurs géants qui tournent en même temps que la clim. J’ai pas trop compris le principe de faire tourner clim et maxi ventilo en même temps…mais bon…passons !

20h25, on est censé décoller mais toujours rien sur l’écran d’affichage.

Je me rends donc vers la porte d’embarquement pour interroger des gens qui font la queue (ils ont eu vraiment la foi de poireauter dans la queue plus d’une heure, perso, j’ai pas pu).

On me dit, qu’apparemment, il y’aurait un soucis avec les toilettes de l’avion, et qu’on doit attendre que ce soit réparé pour pouvoir décoller. Je repars expliquer la situation à mon mari et me prends une part de pizza, je sens que ça va être long cette histoire. On a quitté l’hôtel à 15h30, il est 20h30, j’ai faim !

Les minutes passent, puis les heures…

21 heures rien…22 heures rien… 23 heures toujours rien. Je n’en peux plus d’attendre. On ne nous dit rien, on ne nous propose rien, même pas un petit rafraîchissement (alors que légalement, en cas de retard supérieur à 2 heures, la compagnie aérienne a l’obligation de proposer aux passagers a minima des rafraîchissements…#déformationprofessionnelle). Mais là, rien, nada, walou !

23h15 : un employé de l’aéroport vient nous voir et nous dit que l’avion ne décollera pas ce soir et que la compagnie aérienne a prévu un car pour nous emmener dans un hôtel pour y passer la nuit. Le vol est censé décoller le lendemain à 16h30. On ne passera pas la nuit dans l’aéroport, c’est déjà ça.

0h00 : on arrive à l’hôtel. L’accueil est somptueux, je me dis que personnellement, je pourrai me contenter de dormir à l’accueil. Je laisse chéri chéri faire la queue pour nous enregistrer et vais me prendre un mojito (feignante un jour, feignante toujours, pauvre mari ahah). Je me pose sur un fauteuil, il est super confortable. On s’endormirait presque !

Après l’enregistrement, on nous donne la clé de notre chambre. L’hôtel est gigantesque, il y’a un jaccuzzi, juste top (au final, on ne l’a même pas utilisé mais j’apprécie le fait qu’il ait été là). On passe la nuit. J’ai super bien dormi.

Le lendemain nous nous rendons à l’accueil de l’hôtel. On nous dit que finalement, le vol n’est plus à 16h30 mais le lendemain à 20h25. Mon mari pète un câble, il aurait du reprendre le boulot le lendemain, il va perdre 2 jours d’astreinte. Perso, ces 2 jours de vacances sont les bienvenue. Le gérant nous donne accès à tous les restau et services gratuits de l’hôtel. Malgré toutes ces belles attentions, j’ai préféré notre hôtel de Bayahibe. Cet hôtel de Punta Cana m’a fait pensé au club med. Trop grand, trop de gens, mer moins belle, légèrement nauséabond et remplie d’algues. Et surtout, bouffe pas terrible (plats réchauffés, absolument pas frais comme à Bayahibé).

Les gens m’ont tellement posées de questions sur mon séjour en République Dominicaine, sur le climat, l’hôtel, ce qu’il y’a à faire là bas (…), que je me suis dit que ce serait bien de faire une sorte de “city guide” pour des vacances en République Dominicaine…

City guide : La République Dominicaine

N’hésitez pas à partager l’article sur Pinterest, en enregistrant cette épingle !

OU SEJOURNER EN REPUBLIQUE DOMINICAINE ?

Pourquoi séjourner à Bayahibe plutôt qu’à Punta Cana ?

Durant notre séjour, nous avons séjourné à Bayahibe, un ancien petit village de pêcheurs devenu station balnéaire avec la construction de complexes all-inclusive bordant la plage Dominicus, à 4 km du village.

Bayahibe, est la destination idéale en République Dominicaine pour les amateurs de plages paradisiaque et de farniente. Bayahibe est une région touristique à taille humaine, par rapport à Punta Cana. Plus calme, plus agréable et plus authentique. Bordée par la mer des Caraîbes, les plages y sont plus belles qu’à Punta Cana, bordée par l’océan atlantique. J’ai vraiment été frappée par la différence entre les plages de Bayibe et de Punta Cana. A Bayahibe, la mer est incroyable, translucide et calme, tandis qu’à Punta Cana, la mer est trouble, nauséabond et agitée. C’est vraiment le jour et la nuit.

Notre hôtel

Nous avons séjourné à l’hôtel Miranda à Bayahibe, un hôtel 4 étoiles familial, qui se suffit à lui même. J’aurai pu passer tout mon séjour, sans sortir de l’hôtel.

Miranda Bayahibe – Boulevard, Dominicus Americanus – Dominicus 65486, République dominicaine

C’est po magnifique !!!!

Le Miranda Bayahibe se situe au bord de l’océan. Il dispose d’un spa, de piscines, de jardins tropicaux, et d’un parc aquatique avec toboggans, idéal pour les petits et les grands enfants.

Credit photo : Tripadvisor

Les chambres du Miranda Bayahibe disposent de la climatisation, d’une télévision à écran plat, d’un mini-réfrigérateur et d’une cafetière. Une connexion Wi-Fi est disponible gratuitement mais ne fonctionne qu’à l’accueil, au bar et au restaurant. Ca ne fonctionne pas dans les chambres (tous les hôtels n’ont pas le wi-fi gratuit, généralement c’est payant. A l’hôtel où nous avons séjourné à Punta Cana, suite à l’annulation de notre vol, le wi-fi était à 7 dollar).

Credit photo : Tripadvisor

Donnant sur la plage, le restaurant Ocean Grill propose des mets délicieux ( fruits de mer,  menu international et des pizzas cuites au four à bois..), que des produits frais, cuisinés le jour même ( la cuisine étant ouverte sur l’extérieur, on voit les cuisinier éplucher leurs légumes, la journée, c’est marrant). Il y’a aussi un bar.

Credit photo : Tripadvisor

Le personnel est très serviable, et plein d’attention. Nous avions un serveur qui, quand il nous voyait arriver, préparait nos boissons favorites, sans même que nous avions besoin de commander. C’était tellement touchant !

Credit photo : Tripadvisor

Je recommande vivement cet hôtel.

QUAND PARTIR EN REPUBLIQUE DOMINICAINE ?

Quand partir à Punta Cana ?

Il est conseillé de partir à Punta Cana, entre décembre et avril, en période dite sèche. Durant cette période, les pluies sont relativement faibles, les journées sont chaudes et la température moyenne est de 28 °C.

A Punta Cana, les mois les plus pluvieux sont Mai, Juillet et Août. Nous sommes parti début juillet, j’ai trouvé qu’il faisait humide, particulièrement à Punta Cana par rapport à Bayahibé.

Les mois d’Août et Septembre sont en principe la période des ouragans.

Quand partir à Bayahibe ?

On peut se rendre à Bayahibe toute l’année, sauf au mois de mai, qui est le mois le plus pluvieux. Il n y a pas vraiment de saison sèche et de saison des pluies. A Bayahibé, chaque mois comporte son lot de journées pluvieuses, qui peuvent être nombreuses ou non, et des journées très ensoleillées. Même si les averses surviennent à tout moment, les pluies se dissipent vite et laissent place, le reste de la journée, à des conditions climatiques très agréables.

A Bayahibe, la température moyenne est de 30°C.

Durant notre séjour on alternait entre temps gris (généralement tôt le matin) et éclaircis le reste de la journée. Mais notre séjour fut malgré tout  super agréable.

QUE FAIRE EN REPUBLIQUE DOMINICAINE ?

Il y’a pas mal de choses à voir, à visiter et à faire en République Dominicaine, mais je ne vais pas vous mentir, il faut avoir un budget conséquent, car le prix des excursions n’est pas donné, il faut compter au minimum, 50 euros par personne et par excursion. Voici une petite sélection des activités les plus prisées de République Dominicaine :

  • le Manati Park : ce parc aquatique abrite des dauphins, des petits requins et des raies avec lesquels les touristes peuvent nager. Il y’a aussi la possibilité de plonger en apnée.
  • la zone coloniale de Saint Domingue : classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est l’un des centres historiques les plus emblématiques des Caraïbes. La calle de las Damas, est la plus vieille rue, vieille de plus de 500 ans ! Vous trouverez également dans ce quartier la Catedral Primada de America, première église du Nouveau Monde datant du XVIème siècle.
  • parcourir la campagne dominicaine en buggy (véhicule léger généralement avec une carrosserie ouverte) tout terrain.
  • le parc naturel de los Haitises : c’est le plus grand parc naturel de République Dominicaine. Surnommé la baie d’Halong des Caraïbes, ce lieu est accessible en bateau et offre des paysages grandioses.
  • La Cascade El Limon : Située dans la province de Samana, en plein coeur de la forêt tropical, c’est l’une des plus belles chutes d’eau de la République Dominicaine. D’une hauteur de 45 mètres, cette cascade se jette dans un bassin naturel.
  • Ile de Soana : Durant notre séjour, c’est la seule excursion que l’on a fait. Personnellement, je n’avais pas trop envie de faire des excursions, quand je pars à l’étranger, j’aime être autonome et découvrir des lieux par moi-même. Sauf qu’il était déconseillé de sortir seuls dans les rues. On a fait Saona, histoire de faire des excursions mais on a regretté le côté, trop “touristique” de la chose. On était entassé dans un catamaran (la balade a duré 2h30 alors qu’en bâteau, ça prend 20 minutes à tout cassé #ilsnousonprispourdescons). Bien que l’île de Saona, soit sublime, on n’a pas vraiment pu profiter du lieu car bondée de monde. C’est une belle plage mais on aurait pu se passer de cette excursion.

PARLER EN REPUBLIQUE DOMINICAINE

En République Dominicaine, la langue nationale est l’espagnol. Vous pouvez parler anglais et parfois français dans les hôtels.

Parler un tantinet espagnol peut s’avérer fort utile pour qui souhaite se rendre en République Dominicaine (et puis perso, je trouve ça bien d’essayer de communiquer avec les gens dans leur langue, ça les rend plus abordables).

Voici un petit lexique qui vous aidera à vous faire comprendre et à communiquer avec les locaux :

Parler en pays hispanophone

AUTRES INFORMATIONS UTILES

  • Quelle monnaie utiliser : la monnaie locale de la République Dominicaine est le peso dominicain (1 euro équivaut à environ 57 pesos dominicains) mais la majorité des commerçants utilisent le dollar (1 dollar équivaut à environ 50 pesos dominicains), à en croire qu’ils se foutent complètement de leur money money.
  • Bien se protéger des moustiques : il y’en a plein, on n’a pas arrêté de se faire bouffer. Protégez-vous des moustiques à l’aide de répulsifs et de vêtements couvrants si vous sortez le soir.
  • Prendre une bonne assurance médicale pour voyage : les medecins et les cliniques privées sont très coûteuses sur place. Une femme dans mon hôtel a fait appel à un medecin car sa fille avait mal aux oreilles durant le séjour, elle a payé 200 balles.
  • Sur place, ne consommez pas l’eau du robinet (elle n’est pas potable) et préférez l’eau en bouteille. Lavez-vous régulièrement les mains et conservez à votre portée une trousse de secours bien équipée.
  • Vous n’aurez pas besoin de visa pour vous rendre en République Dominicaine

Vous voilà fin prêts à partir…

Bizzz

Deltreylicious

Partager cet article :Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

7 commentaires sur “Mes vacances en République dominicaine (Bayahibe et Punta Cana)

  1. Coucou ma belle ! quel beau séjour, ça me fait rêver tout ça !
    J en’ai jamais fait de all inclusive mais je pense que ça me plairait ahaha 😉
    j’espère que tu as bien profité et bien reposé, merci pour ces bons conseils, gros bisous

    • Hello Flo,
      Oui, ces vacances m’ont fait un bien fou.
      Je pense aussi que le all inclusive te plairait bien. Rien pensé, rien à gérer.
      Si tu as l’occasion un jour, n’hésites pas ! Perso, je ne me verrai plus partir sans prendre le all inclusive.
      Bisous

  2. Très joli séjour , merci pour ce partage et les photos .
    Jamais partie non plus en all inclusive , mais je pense que je me laisserais faire ☺
    Sauf qu’ici , ce n’est pas chéri qui s’occupe des détails !! bisous

  3. Coucou ma belle,
    Tes photos sont superbes et me donnent encore plus envie de découvrir la République Dominicaine !
    Merci pour toutes ces infos, j’espère que tu as passé un magnifique séjour !
    Gros bisous et bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.