Poudres ayurvédiques : secrets de beauté capillaire des femmes indiennes

poudres ayurvédiques

Les cheveux des femmes indiennes nous font toutes rêver, pour leur longueur, leur épaisseur et leur brillance. Certains tissages, perruques et extensions en tout genre sont d’ailleurs confectionnés avec des cheveux indiens.

Mais quel est donc leurs secrets ? Les femmes indiennes accordent beaucoup de soins à leurs cheveux, qui sont un atout de séduction et de pouvoir qu’elles se transmettent de génération en génération.

Parmi ces soins, on trouve des soins basés sur la médecine ayurvédique, sous forme de poudres ou huiles, qui stimulent la croissance des cheveux, renforce les racines, régule les problèmes de chute de cheveux. Ces soins peuvent faire des miracles sur les cheveux crépus qui sont très fragiles, à condition de les intégrer dans sa routine capillaire. Alors à nous d’en profiter, et qui sait peut-être pourrons nous rivaliser un jour avec ces stars de Bollywood.



Les poudres ayurvédiques et leurs vertus

  • Maka ou Bringaraj : stimule la racine des cheveux et aide à lutter contre l’alopécie (perte localisée des cheveux).
  • Brahmi : aide à combattre les problèmes de chute de cheveux, renforce les racines, noircit les cheveux (bonne contre l’apparition précoce des cheveux blancs), élimine les pellicules et améliore l’état du cuir chevelu.
  • Amla : aide à combattre les problèmes de chute de cheveux, augmente la masse et le volume des cheveux (mélangée à la poudre de brahmi l’action est renforcée). Elle booste le cuir chevelu et la croissance des cheveux, les hydrate et les rend plus résistants.
  • Shikakaï : assainit le cuir chevelu, revitalise les cheveux, combat les pellicules, renforce la racine, rend les cheveux soyeux et facile à coiffer, et peut être utilisée comme alternative au shampoing.
  • Kapoor Kachli : pour des cheveux épais, brillants, stimule les racines. Elle a aussi des propriétés antiseptiques, nettoie le cuir chevelu.
  • Neem : aide à éliiminer les toxines, à lutter contre les pellicules et soulage les démangeaisons du cuir chevelu.
  • Aritha ou reetha : nettoie le cuir chevelu et peut être utilisée comme alternative au shampoing. Elle est très bonne pour les cheveux gras, elle enlève l’excès de sébum.
  • Multani mitti : particulièrement adaptée aux cheveux gras, elle lave en profondeur. Elle élimine en douceur les impuretés et les cellules mortes.
  • Harad : nettoie les cheveux, les hydrate, les tonifie et les fortifie. Traite les pellicules et stimule la pousse.
  • Ashwaghanda : renforce et nourrit la racine des cheveux, désobstrue les pores des cheveux
    et permet une croissance plus rapide.
  • Nagarmotha : régule la production de sébum, aide à lutter contre les pellicules, rend les cheveux brillants, aide à prévenir la formation des cheveux blancs et stimule la pousse.
  • Baheda : renforce les cheveux fins, fragiles et clairsemés, favorise la croissance des cheveux;
  • Kalpi tone : c’est un mélange de poudres ayurvédiques. Favorise la pousse des cheveux, apporte du volume, traite les pellicules; aide à lutter contre la chute des cheveux et à fortifier les racines. Elle permet également de traiter les démangeaisons et de prévenir et lutter contre les cheveux blancs précoces.
  • Gotu kola : combat la chute des cheveux, active et accélère la pousse, renforce les vaisseaux sanguins et permet aux petits follicules pileux de se développer, nourrit le cuir chevelu et rend les cheveux forts et brillants.
  • Kachur sughandi : nettoie et favorise la pousse des cheveux, rend les cheveux épais brillants, peut donner une teinte dorée aux cheveux clairs, préserve les ondulations et les boucles.
  • Jamun : anti-bactérien, elle apaise les irritations du cuir chevelu, prévient la chute des cheveux et équilibre la production de sébum.
  • Sidr : lave les cheveux en douceur grâce à son bon taux de saponaire et fait office de soin nourrissant. Gaine la fibre capillaire et fortifie les cheveux. Apaise les démangeaisons et traite les pellicules. Indispensable aux cheveux colorés au katam ou indigo.
  • Tulsi : détoxifiante, elle nettoie les cheveux, les débarrasse des toxines et des impuretés, et les revigore. Elle apaise le cuir chevelu et aide à lutter contre les pellicules.
  • Cataire : réduit les fouches, embellit la chevelure, discipline et épaissit les cheveux et adoucit les cuirs chevelus secs.

Comment utiliser les poudres ayurvédiques ?

1#. Versez dans un bol 2 à 3 c.à.s de la ou des poudres ayurvédiques choisies ;

2#. Ajoutez progressivement de l’eau et mélangez jusqu’à obtenir une pâte ni trop liquide, ni trop épaisse (pour qu’elle soit facile à appliquer et à rincer) ;

3#. Laisser reposer la pâte 15 min ;

4#. Appliquez sur le cuir chevelu et les longueurs ;

5#. Masser doucement ;

6#. Laisser poser (le temps de pose varie en fonction de la poudre choisie, 5 min pour le Shikakaï et l’Aritha, 10-15 min pour le Neem, 15 à 45 min pour l’Amla, le Brahmi et le Kapoor Kachli) ;

7#. Rincer abondamment ;

Astuce : pour une efficacité renforcée, les femmes indiennes pré traitent les cheveux avec une huile pressée à froid comme l’huile de coco, l’huile de moutarde, l’huile de sésame ou une huile infusée aux plantes ayurvédiques. Elles laissent poser une heure minimum ou toute la nuit. Après avoir rincer leurs cheveux, elles appliquent leurs soins à base de poudres ayurvédiques.

Quelles poudres ayurvédiques en fonction des différentes problématiques capillaires ?

 

Et vous, avez-vous incorporé une ou plusieurs de ces poudres dans votre routine capillaire ? En connaissez-vous d’autres ? N’hésitez pas à partager votre expérience en postant un commentaire.

Bizzz

Deltreylicious

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez le avec vos ami(e)s :

 

Partager cet article :Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

10 commentaires sur “Poudres ayurvédiques : secrets de beauté capillaire des femmes indiennes

  1. Hi ! ma belle Deltrey ♥, un super article que j’ai mis dans mes favoris pour du coup passer commande chez aroma-zone et prendre soin de mes cheveux !!! Merci merci ma belle ♥ pleins de gros bisous

  2. Esr ce qu’on peut mélanger plusieurs de ces poudres pour les utiliser en une seule application?

    • Bonjour Naïma,
      Oui en fonction de tes besoins et tu peux aussi les associer à d’autres produits.
      Moi par exemple, en ce moment je fais un soin protéiné une fois par semaine à base d’oeuf, de miel (pour l’hydration) fénugrec (pour fortifier mes cheveux) et baheda (pour mes cheveux clairsemés) et je constate de réels effet sur mon cuir chevelu mon trou sur la tête (dû à une pelade suite au stress intense causé par le décès de ma mère) a considérablement diminué. Ce qui me donne envie de continuer. A toi de trouver les associations qui correspondront le mieux à ta nature de cheveux et à des problématiques capillaires.

      • Bonjour
        Je lis et relis votre article depuis plusieurs semaines et ça y est je me lance, bon j’achète pas une maison mais mes cheveux c’est ou plutôt c’etait mon capital beauté. Oui c’était car après 2 grossesses et le stress du 1er confinement j’ai perdu énormément de cheveux
        Apres avoir reussi a stopper la chute je m’attaque maintenant à essayer de retrouver ma crinière.
        J’aimerais savoir comment vous faites votre masque à base de fenugrec? Sous forme de poudre ou en huile? L’oeuf au complet où que le jaune?? Merci pour votre précieuse réponse

        • Bonjour,
          Ravie que cet article vous ai aidé.
          Je l’utilise de différentes manière :
          – En spray capillaire que j’utilise le soir avant de me coucher (pour récupérer les propriétés du fénugrec, je fais infuser dans une cafetière, je mets une cuillère à soupe de poudre dans un filtre, je mets ma dose d’eau et je lance ma cafetière comme si je me faisais un café (j’ai acheté une cafetière spécialement pour mes soins capillaires).
          – En macérat huileux huile de fénugrec que je laisse macérer à l’abri de la la lumière avec des feuilles d’hibiscus pendant 1 à 2 semaines.
          – En soin avec un yaourt nature ou du lait de coco mélangée avec de la poudre ashwaghanda et une CS de miel.

          Voilà, j’espère que ça vous aidera !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.